AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Désormais, merci d'envoyer un MP (soit via Alan, soit via Chaat ou via Sealiah) pour que l'on vous ajoute dans une chambre. Vous ne pouvez pas la choisir, sauf si vous expliquez pourquoi vous voulez réellement vous retrouver dans telle chambre.
Nous recherchons activement et en priorité des Hunters. Alan
Les fiches pouvoirs viennent d'être ajoutées et elles sont obligatoires ! Vous devez créer et remplir celle de votre personnage !

Ayant beaucoup trop de personnages dans les Immortals et pas assez dans les autres catégories, les Immortals sont fermés temporairement ! Nous vous demandons donc de privilégier les Magical Creature, les Hunters, les Paranormal et les Magician ! Merci ! :D Alan

Partagez|

Je ne serais jamais seul - Loiz Klaus

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Loiz Klaus
Mutant Spieces
Mutant Spieces
Loiz Klaus
Messages : 73
Age : 22
Localisation : Le lieu de rencontre
Date de naissance : 24/07/1996
Date d'inscription : 20/08/2015

Feuille de personnage
Âge réel du personnage: 19 ans
Armes :
Surnom: Lolo
Je ne serais jamais seul - Loiz Klaus Vide
MessageSujet: Je ne serais jamais seul - Loiz Klaus Je ne serais jamais seul - Loiz Klaus EmptyJeu 20 Aoû 2015 - 19:18




Loiz Klaus

Bonjour, je m'appelle Loiz Klaus. J'ai actuellement 19 ans, car je suis né(e) le 24 juillet à Saint-Malo et je suis français. Il m'arrive parfois de faire quelque chose de ma vie et si je ne suis pas entrain de m'entrainer et penser à mon frère, je suis élève. Si vous voulez tous savoir je suis interne, vu que je n'ai aucun secret pour toi, tu peux aussi savoir que je ne connais pas mon orientation sexuelle et que je suis célibataire. On me dit souvent que je ressemble à Kaneki Ken de Tokyo Ghoul. Je suis dans le groupe des Mutant Spieces puisque je suis mi-démon, mi-humain.

Comment on peut me reconnaître ?

Caractère
On peut dire que Loiz est deux personnes à la fois. Il n’est pas schizophrène ! Il sait simplement s’adapter à la personne qu’il a en face de lui. C’est à cause de beaucoup de chose qui sont arrivé dans son passé. Comme beaucoup de personne, il y a un Loiz gentil et un Loiz méchant. Mais il y a des traits de caractère qui reviennent dans les deux Loiz. Il est très attentif, il observe tout ce qui l’entoure, il est à l’afflux de toutes informations. Elles lui sont très utiles pour savoir comment agir. De plus, étant à la recherche de son frère, son sens de l’attention s’est beaucoup plus développé. Avec les gens qu’il aime, Loiz est très attentionné. Il aime prendre soin de quelqu’un, principalement son frère. Il aime faire plaisir. Ça le rend bien sûr bienveillant envers les gens qu’il aime. Il sera toujours à l’écoute des problèmes, essayera de trouver des solutions pour rendre la vie plus facile. Si quelqu’un à besoin d’une oreille attentive, il sera là. C’est un jeune homme très courageux. Pour se protéger lui et les gens qu’il aime, il est capable de beaucoup de choses. Il laisse de côté sa peur et fonce. Grâce à son frère qui aime beaucoup lire et ses parents qui lui ont tout appris, Loiz est devenu très cultivé bien qu’il ne soit jamais allé à l’école. Depuis sa sortie du centre des Hunters, Loiz est devenu d’apparence désintéressé. Il ne sourit presque plus et paraît sans émotion. Pourtant, il est très émotif. Quand quelque chose le touche profondément, ses émotions ressortent et dévastent tout sur leur passage. C’est un explorateur, il veut découvrir toujours plus de choses, il a appris à se débrouiller seul dans une forêt d’Irlande à l’écart d’une ville et aimait ça.  Il aime apprendre. Comme tout garçon de 19 ans, il a sa fierté. Il n’aime pas se faire ridiculisé par ses ennemis, comme personne d’ailleurs mais c’est ce qui le rend fou. On ne peut pas dire qu’une longue séance de torture ne laisse pas de séquelles parce que de toute façon ce serait mentir. Il a prit des tiques qui montrent qu’il n’est plus très sain d’esprit. Il se craque les doigts avec le pouce de la main dont il veut craquer le doigt. La franchise est quelque chose qu’il connaît depuis toujours, il n’a jamais eu de mal à dire tout haut ce qu’il pensait tout bas. Il faut dire que quand il y avait un problème, Loiz était celui qui se jetait dans la demande d’explication et Soa prenait la suite. Donc pour résumer, Loiz est le compagnon parfait pour faire du shopping, il vous dira clairement et sans avoir peur de vous blesser si ça va ou pas. Bien entendu, à cause de son côté désintéressé et de sa folie combinés, Loiz est devenu un garçon très froid. S’il paraît méchant et distant c’est qu’il ne t’apprécie pas. Depuis, l’événement, il a énormément de mal à se faire des amis. Seul Soa pourrait réglé ce problème. Il faut d’ailleurs absolument le régler, car, Loiz reste une personne de nature très gentille. Sa bienveillance et son attention envers les autres étant une grande partie de lui. Il ne vous fera jamais du mal sans raison. Cependant, il reste très impulsif. Cela revient un peu à son émotivité. C’est donc très facile de le trouver. Le verre est constamment rempli et très facile à faire déborder. Certaines choses l’expliquent très bien. Au fil des années sans sa famille, Loiz a développé une grande indépendance. Il n’a besoin de personne. Mais est ce une désillusion ou pas ? La seule personne dont il a besoin est son jumeau et il le sera toujours. Il sait donc se débrouiller tout seul. Cela démontre une grande intelligence chez lui. Il analyse les situations et agit en conséquences. Il sait s’organiser. Cela revient aussi au fait qu’il aime apprendre toujours plus. Sa capacité d’analyse le rend juste. Il ne fera jamais subir à quelqu’un quelque chose qu’il n’a pas mérité. C’est un leader. Dans les jumeaux, c’est lui qui protégeait et prenait les décisions. Même face à son père. On peut dire que parfois, il y avait une rivalité entre eux. Mais si Loiz se retrouve dans un groupe, il va naturellement se mettre à tout organiser. Bien sûr, le démon est très loyal. Il n’a qu’une seule parole. Même avec de la distance, il reste dévoué. Vous pouvez donc être sûr qu’il ne trahira jamais la promesse qu’il a fait à son père quand il avait 12 ans. Au fil des années passées seul, il est devenu très mature et responsable. C’est son côté indépendant qui a permis cela. Quand on voit Loiz, même sans le connaître, on le trouve tout de suite très mystérieux. Il n’est pas du genre à raconter son passé et les dures épreuves qu’il a enduré. Pour ça, il faut s’appeler Soa. La persévérance est un mot que le jeune homme connaît très bien. Il n’est pas du tout du genre à abandonner. Cela peut être un défaut, il s’entête souvent pour quelque chose s’il n’y arrive pas. Quand on a des gens qu’on aime et qu’on sait qu’on est constamment en danger, on cherche très souvent à les protéger. Loiz ne fait pas exception à cette règle. Il est capable de tout pour protéger son frère en particulier. Jusqu’à même subir ce qu’il a subit. Le démon a un défaut qu’il combat depuis un moment maintenant mais n’arrive pas à se débarrasser. Il est rancunier. Très rancunier. Il a beaucoup de mal à pardonner. Quand il le fait, c’est qu’il fait un très gros effort sur lui même. Cela veut donc dire qu’au fond, vous ne serez jamais complètement pardonné. Il n’y a donc pas de deuxième chance avec lui. Cela reviens un peu au fait qu’il soit sans pitié. S’il a une affaire contre vous, il n’hésitera pas à vous éliminer. Comme un certain scientifique. On peut dire que tout ça, c’est de sa faute à lui. Loiz est devenu quelqu’un de solitaire. Il est peut être du genre leader, mais s’il reste tout seul, il ne pourra jamais développer ce trait. La solitude n’est pas bien comparée à l’indépendance. Il a tendance à confondre les deux. Sinon c’est un jeune homme très tendre, il suffit qu’il ne soit pas énervé et que la personne en face ne le soit pas non plus, car en plus d’être rancunier, il est très têtu et reste donc sur ses bases. Ce n’est pas très pratique pour tout ceux qui veulent négocier leur seconde chance avec lui. Loiz est un démon très vif, que ce soit d’esprit ou dans sa manière d’être. Quand il se bat, il a prit l’habitude de réfléchir à toute vitesse, la même que ses déplacements.

Physique
Loiz est un démon. La plupart du temps, on imagine les démons avec des cornes et une petite queue et même parfois des ailes squelettiques. Mais tout ceci ne concerne en rien notre démon. Il y a aussi le fait qu’il soit mi-démon, mi-humain qui ne permet pas de dire qu’il ressemble au démon des mythes. Et puis, la plupart des mythes sont erronés. Loiz a l’apparence d’un humain normale la plupart du temps. Ses cheveux sont fins, mi longs et très légèrement ondulés. J’utilise ce terme car ses cheveux ont pris la mauvaise habitude de partir en épis incontrôlable. Ce qui donne l’impression qu’il ne se coiffe jamais. Je me passerais donc de dire qu’il ne se coiffe effectivement jamais… Malgré le fait qu’il n’en prenne pas soin, ses cheveux sont pourtant beaux, doux et brillant, apparemment le shampoing suffit. Mais ce qui est le plus merveilleux et beau avec ses cheveux est qu’ils sont blancs de nature ! Il a tout simplement hérité cette couleur de son démon de père ! Ses yeux sont aussi spéciaux. Leur couleur naturelle est le gris cependant, vous vous doutez qu’il s’agit de ses yeux humains ! En effet ! Seul l’œil gauche peut changer de couleur ! La rétine prend une couleur noire effrayante et l’iris se colore de rouge. Ses yeux sont en forme d’amande, ce sont de très beaux yeux qui captivent beaucoup. Des cils courts noirs les protègent et bordent des paupières ouvertes. L’œil gauche est souvent recouvert d’un cache œil dans ses heures humaines et c’est le tour de l’œil droit quand le démon prend le dessus. Ce qu’on lit dans son regard est principalement de la tristesse. C’est tristesse et d’ailleurs très bien expliquée dans l’histoire ci dessous. Son visage est harmonieux. Il faut dire que c’est un beau garçon. Son visage et ovale, son nez, droit, ses sourcils fins et sa bouche fine et peu imposante. Quand il sourit, un rayon de soleil s’installe sur son visage pour éblouir ses interlocuteurs.
Bien que son visage soit parfait, sa peau ne l’est pas du tout. Elle est très pâle, rugueuse et couverte de cicatrices. Seuls les amateurs de cicatrices pourront trouver leur bonheur. D’ailleurs, il n’a pas beaucoup de poils. Passons maintenant au corps. Loiz est sportif, on le remarque tout de suite. Il est musclé, mince et taillé en V. On peut remercier les nombreuses heures qu’il passe à s’entrainer pour devenir plus fort. Il n’est ni trop grand, ni trop petit, 1m77 pour un jeune homme de 19 ans, c’est parfait ! La seule chose que déprime un peu dans son physique c’est sa manière de s’habiller. Du noir. Du noir et toujours du noir ! A croire qu’il est tous les jours en deuil ! Il met principalement des vêtements larges et pratiques qui lui permettent de bouger facilement. C’est souvent très épais et décontracté. L’ensemble le plus chic qu’il a est l’uniforme de Sekuen. Il le porte entièrement la plupart du temps. Il met la chemise, le blaser, la cravate et le pantalon beige. Le gilet en laine n’est pas trop à son goût. S’il le mettait, le tout deviendrait trop clair après tout. Quand on le regarde, Loiz dégage une sensation de mystère. On a presque envie d’en savoir plus ! Il est très impressionnant et paraît très mature, ce qu’il est !
Il y a quelque que chose que seuls ceux qui prendront un bain avec lui ou le verront nu au lit verront, c’est son tatouage. Il s’agit d’un mille pattes à tête rouge. C’est devenu son symbole depuis un certain événement. La bestiole part de sa nuque pour continuer sur son épaule droite et revenir pour finir sur son dorsal gauche. Il forme une espèce de vague, comme si l’insecte sortait de sa nuque pour ensuite se déplacer dans son dos.
Parlons maintenant d’un facteur auditif. Sa voix. Elle n’est ni grave, ni aigüe. Il parle dans son médium, cela la rend donc agréable à entendre. Cependant, quand il s’énerve, il a prit l’habitude de descendre dans les graves quand il parle, intensifiant son humeur. Elle peut donc être froide ou agréable, cela dépend des personnes et de ses liens avec. Il y a une chose que Loiz n’aime pas montrer. Ce sont ses cicatrices. Il n’aime pas parler de lui et elles en disent beaucoup trop. Sinon il aime son physique, après tout, il aime son frère jumeau alors il ne peut pas ne pas s’aimer. Loiz n’a cependant qu’un idole. Son père. Il s’est sacrifié pour sa famille et il ferait tout pour avoir son courage.


Quelque chose te différencie ?
Loiz a un jumeau qu'il aime énormément. Ils ont malheureusement dû se séparer mais se sont promis de se retrouver dans un endroit sûr. C'est un démon. Il a pris l'habitude de garder son visage caché par un masque quand il sort. Il a vu les hunters de trop près pour ne pas être prudent. Son arme en tant que démon sont des espèces de tentacules rouges pleines d'écailles qui sortent du bas de son dos. Il a aussi une force surhumaine. Étant mi humain, mi démon, il n'a qu'un seul oeil de démon.


Tu veux connaître mon histoire ?

Loiz et Soa sont nés un 24 juillet à Saint Malo. Ce n’était, bien entendu, pas une naissance comme les autres. Ces deux garçons sont nés d’une mère, humaine, française et d’un père, démon, allemand. Ce n’était pas un mariage sans amour comme peuvent le croire beaucoup de gens. Les deux parents s’aimaient profondément. Il allait donc de soi qu’ils décidèrent de sceller leur amour avec deux petits êtres d’apparence si fragile mais pourtant si uniques au monde. Ils se ressemblent et ne se ressemblent pas à la fois. L’un est d’apparence humaine, l’autre, démone. Ce qu’ils ont en commun, excepté leur visage, c’est l’œil de démon du côté gauche.
Leurs parents étaient très heureux de ces naissances. Des jumeaux, il n’y a rien de plus beau. Bien sûr, cela allait être dur mais ils ne manquaient pas d’amour. Ils ne sont pas nés dans un hôpital, c’est beaucoup trop dangereux en sachant qu’ils sont très différents. Ils sont donc nés chez eux. La mère survécu, au plus grand bonheur de leur père. Les garçons grandissent. Ils sont joyeux et jouent beaucoup ensemble. Ils s’aiment et sont inséparables. La vie était merveilleuse. Ils ne vont cependant pas à l’école. C’est trop dangereux. Ils n’arrivent pas à contrôler leur œil de démon qui est donc beaucoup trop voyant. Leurs parents se chargeaient donc de leur éducation scolaire en plus de les élever. Ce n’était pas facile mais leur lien se renforçait toujours plus au fil des jours. Loiz est plus fort que Soa. Il protège son frère. Les rares fois où ils sortent, ils portent des cache-œils pour effacer le démon qui est en eux. Les enfants de leur âge se moquent. Ils n’ont pas d’amis mais ils s’ont. Loiz n’hésite pas à attaquer mais se fait gronder par son père. Celui ci n’a qu’une peur. Que le démon en Loiz ressorte à cause de sa colère. Loiz est très impulsif mais il a son frère pour le calmer. La plupart du temps, la nuit, Loiz rejoint toujours Soa dans son lit pour dormir plus tranquille. Sans lui, il n’est pas entier, il n’est pas bien. De même pour Soa.
Les années passent, les garçons fêtent leurs 12 ans. C’est l’année. L’année où leur père doit à tout prix leur parler de ce qu’il est et de ce qu’ils sont. Parce que jusque là, ils étaient trop jeune pour savoir. Et la puberté est dangereuse pour les démons. Surtout s’ils ne savent pas qui ils sont et donc ne savent pas quoi faire pour calmer les montées de pouvoir.

- Soa. Loiz. Venez mes amours. Votre père et moi on doit vous dire quelque chose. C’est très important.

Ils s’approchent en trottinant et s’assoient sur le tapis avec le sourire. Loiz bouscule Soa qui bascule en rigolant puis se redresse pour donner un coup d’épaule à son jumeau. Ils écoutent enfin.

- Comment dire ça… Je pense que vous avez compris que vous n’êtes pas comme les autres.

Ils hochent la tête en souriant.

- Vas y papa ! Dis le !

Le père sourit et rigole nerveusement. Comment leur dire ? Leur dire ou leur montrer ? Sa femme prend sa main pour le soutenir.

- Vous n’êtes pas comme les autres car je ne suis pas comme les autres. Je suis un démon. Votre mère est humaine ce qui fait de vous des garçons mi-humain, mi-démon.
- Des démons ?

Les jumeaux se regardent et se sourient. Ils retirent leur cache-œil d’un geste synchronisé et s’observe.

- C’est pour ça l’œil rouge ?
- Oui ! C’est exactement ça ! Mais ce n’est pas tout. En plus de ces yeux, vous avez une arme que vous devez apprendre à contrôler.

Le père se lève. Il s’éloigne de quelques pas pour se retrouver dans un espace libre de tout objet cassant. Il sourit à ses enfants et fait apparaître des « tentacules » rouges derrière son dos. Elles sont recouvertes d’écailles. Les garçons regardent leur père, fascinés.

- Nous aussi on a ça ?
- Bien sûr !
- Comment on le fait sortir ?!

Les garçons se lèvent en même temps, ce qui fait rire et sourire leur mère. Leur père sourit et croise les bras, les regardant avec sérieux.

- Avant de vous apprendre. Je voudrais que vous me promettiez quelque chose !

Il regarde sa femme avec tendresse puis se reconcentre sur ses enfants adorés qui ont prit un air très sérieux. On ne rigole pas quand il s’agit de promesses.

- Tout ce que tu veux !
- Vous devez me promettre que vous n’utiliserez ses armes que pour vous protégez vous et ce que vous aimez. Pas pour détruire ! C’est compris ?

Les garçons hochent la tête en chœur et leur père peut enfin se détendre. De même pour leur mère qui se lève pour aller préparer à manger. Les enfants vont apprendre à manipuler leur arme, elle doit se mettre hors d’atteinte. Par sécurité. Leur père leur explique donc comment fonctionnent ces « tentacules » qui lui sortent du dos. Il explique qu’il faut d’abord se sentir en danger pour les activer et ensuite de se souvenir de se sentiment pour les activer à volonté. Il s’agit en réalité d’ombres qui se matérialisent en queues. Les garçons n’y arrivent pas tout de suite. Ce qui est normal. Ils n’y arriveront que quelques jours plus tard.
Loiz avait plus de facilité à les faire sortir. Il était le plus robuste des deux. Mais Soa n’était pas jaloux, il aimait son frère plus que tout et ne faisait que l’admirer. Il n’avait pas le besoin de devenir fort. Son frère l’était pour eux. Mais cela n’allait pas durer. Un jour, les parents des jumeaux n’étaient pas sereins. Leur mère regardait constamment par la fenêtre et s’agitait dans tous les sens. Et leur père restait installé dans le canapé à regarder de la paperasse, les sourcils froncés. Les garçons avaient 16 ans. Ils savaient manier leur arme et arrivaient enfin à cacher leur œil rouge après des années d’entrainement avec leur père. Soa restait assit et envoyait des regards interrogateurs à Loiz. Ils ne savaient pas ce qu’il se passait. Loiz voulait savoir. Il se leva et s’approcha de son père, l’air sûr de lui et sérieux.

- Papa. On peut savoir ce qu’il se passe ?

Leur père redresse la tête et les regarde tous les deux. Il sent le regard froid que ça femme lui lance et soupire. Il tapote le canapé à côté de lui et les jumeaux s’assoient de chaque côté du démon.

- Votre mère ne veut pas que je vous le dise mais… Je pense que vous êtes assez grand pour savoir et comprendre. Vous vous souvenez que je vous ai dit que vous n’étiez pas comme les autres ?
- Oui, tu nous as dit que nous étions mi humain, mi démon.
- Exact. Eh bien, les humains ont du mal à accepter l’existence de créatures comme vous et moi.
- Chéri !

Il regarde sa femme qui le regarde avec inquiétude et lui donne un beau sourire rassurant.

- Ils doivent savoir. Ils sont concernés après tout.

Elle baisse les yeux, résignée et vient s’installer près d’eux, enlaçant Loiz pour se réconforter.

- Donc les humains nous veulent du mal ? Pourquoi ?
- Parce que nous sommes différents et plus forts qu’eux. Tout simplement. Ils n’arrivent pas à comprendre que l’on puisse être gentils.
- Et donc ? On fait quoi maintenant ?
- Nous devons déménager.
- Oui. Les hunters, des professionnels qui nous chassent, se sont installés ici selon votre mère. Et ils sont au courant que nous sommes là. Ils ne vont pas tarder.
- C’est pour ça qu’on doit déménager ?
- Oui. On ne peut pas se cacher. Nous sommes tous les cibles. Même votre mère.
- Quoi ?
- Oui mon amour. Tu es ma femme. Tu es donc une traitresse pour eux…

Un silence s’installe dans la famille. Les garçons ne savent pas quoi dire. Leur mère qui pensait pouvoir les protéger se tait face à cette révélation.

- Et si vous partiez tous les trois ! Et moi je reste pour…
- C’est hors de question !
- Mais…
- Papa a raison ! On ne laisse personne derrière ! Papa… Tu penses qu’ils viendront quand ?
- Je n’en sais rien… J’espère qu’on aura le temps de partir…

Ils n’auront pas cette chance. Quelques heures plus tard, les hunters étaient à leur porte. Tout se passa d’ailleurs à une vitesse incroyable. Toute la famille était dans le salon et attendait. Leur père avait décidé de se battre pour leur donner un pourcentage de chance en plus de s’enfuir. Il sortit ses queues et frappa de plein fouet les hunters qui pénétraient dans la maison. Les garçons partirent en courant et réussir à sortir de la maison, mais d’autres les attendaient là. Leur mère se mit entre les chasseurs et ses fils pour les protéger mais leur père avait raison. Elle était une traitresse. Elle se fit abattre devant les yeux des garçons qui restèrent figés. Loiz fut le premier à reprendre ses esprits. La rage remonta de ses entrailles et il sortit ses ombres dans un cri. Soa resta en arrière.

- Soa ! Va t’en ! Pars !
- Mais ! Je ne peux pas te lais-
- Pars je te dis ! On n’est plus que tous les deux. Je refuse que tu te fasses tuer !
- Et toi alors ?!
- Ne t’inquiètes pas pour moi ! On se retrouvera ! Je te le promets !

Soa part en courant, à regret. Un hunter tenta de le courser mais Loiz planta son arme dans son corps pour le stopper de manière radicale. C’était la dernière fois que les jumeaux étaient ensemble.
Loiz continua à se battre pendant une dizaine de minutes, il avait fait des blessés et un mort. Les hunters étaient très forts. Loiz commençait à fatiguer. Il n’avait pas l’habitude de combats comme celui ci. Aucun signe de son père à l’intérieur de la maison ne pouvait le rassurer. Il ne pouvait plus compter sur lui. Les larmes commencèrent à envahir ses yeux et il s’écroula, mais les hunters ne le tuèrent pas. Pourquoi ? Sous le choc d’avoir perdu ses deux parents en plus d’avoir tout perdu, il perdit connaissance.
Quand il se réveille, Loiz n’est plus devant chez lui. Il est allongé sur un brancard, attaché par les mains et les pieds. Il regarde tout autour de lui. La pièce est toute en blanc. Est-ce un hôpital ? Un homme en blouse blanche s’approche en souriant.

- Alors tu es réveillé ? Comment te sens tu ? Un peu patraque ? C’est normal. Nous t’avons injecté une dose d’oricalque pour te garder inoffensif. C'est peut être pour ça que tu ne te sens pas très bien !

Il rigole et Loiz écarquille les yeux. Il a repris ses esprits et veut parler mais il se rend compte qu’il ne peut pas, il a un scotch sur la bouche. Ce n’est pas normal !

- Tu sais. J’étais là quand on a attaqué ta maison et je dois dire que je n’avais jamais vu de démon tel que toi ! Je voulais garder ton père pour faire des expériences mais il était déjà mort alors… Je t’ai pris toi ! C’est pas génial ?!

Loiz est effrayé. Il veut partir mais ne peut pas. Il n’a plus de force et malgré ce sentiment de danger très présent, ses ombres refusent de sortir. Pourquoi ? Qu’est ce qu’il lui arrive ? C’est l’effet de l’oritruc dont il parlait ? Le démon tire sur ses liens en vain.

- C’est mignon. Tu essayes de t’échapper ? Mais tu ne réussiras pas ! Je t’ai affaiblit ! Je veux juste tester des choses sur toi~ Des armes que j'ai créé ! Je veux savoir si tu es fort et résistant ! Et puis, il paraît que les démons ont une guérison accélérée ! Je veux voir ça ! Ça ne te dérange pas ?

Loiz essaye de lui montrer qu’il ne veut pas. Il secoue la tête dans tous les sens, s’agite, essaye de parler mais le scientifique fait comme s’il ne comprenait pas.

- Bien ! Alors on va essayer ça tout de suite !

Plus l’homme s’approche plus Loiz s’agite. Il ne sait pas ce qu’il va lui faire mais s’il parle de guérison accélérée, ça ne va vraiment pas lui plaire. Le scientifique prend une dague et les larmes commencent à couler le long des joues du démon. Non. Pas ça... L’autre s’approche et transperce doucement sa peau. Le garçon hurle de douleur, les larmes brouillent sa vue, il ne voit rien, il ne ressent plus rien à part la douleur qui est omniprésente. Puis la douleur revient, toujours de plus en plus forte dans son pied puis dans son ventre puis sur torse, son bras encore dans son bras au même endroit. Puis elle revient, puis elle revient. La douleur s'arrête. Le scientifique s'éloigne. C'est fini ? Loiz ouvre les yeux. Ses yeux s'écarquille de terreur et d'horreur. Son bourreau arrive avec une hache. Il referme les yeux et pleure dans des hoquets. Pitié... Il ne veut pas savoir. Il ne veut rien voir. Il veut se perdre. Puis il entend un grand bruit. Quelque chose s'est abattu sur une table. Loiz ne sent rien pour commencer mais la douleur s'intensifie petit à petit pour ensuite devenir insupportable. Il ouvre les yeux. Sa jambe ne fait plus partie de son corps. Le scientifique s’approche de sa tête et le regarde en souriant.

- On va attendre de voir si ça repousse maintenant. Et je veux que tu regardes avec moi !

Il prend des espèces de pinces et les mets de chaque coté des yeux affolés de Loiz. Il est obligé de garder les yeux ouverts, il voit tout ce qu’il ne veut pas voir. Sa jambe repousse petit à petit. En deux heures, c'est comme si elle avait toujours été là. Loiz devient fou. Il ne comprend pas pourquoi il fait ça. Ce n’est même pas de vraie expérience. Il s’amuse juste à le torturer. Cette torture dura pendant des jours. Il coupe toujours des membres différents. Le pied, la main, le bras, un doigt, etc... Encore et encore.
Un jour, l’homme arrive avec le sourire. C’est mauvais signe, très mauvais signe.

- Loiiiiiiz ! J’ai une nouvelle expérience !

Le démon tremble de partout. La peur lui prend les tripes. Il veut vomir, il veut partir loin d’ici. Il n’a rien fait pour mériter autant de haine. Il a défendu sa famille, la mort qu’il a causée était bénéfique ! Alors pourquoi lui ? L’homme s’approche. Il y a quelque chose dans la boite qu’il tient. La chose bouge, elle veut s’enfuir, comme lui. Il ferme les yeux mais l’homme s’approche, pose la boite et lui réinstalle les pinces. Il ne peut plus fuir. Il voit l’insecte. Un centipède à tête rouge.  Loiz s’agite encore plus. Il ne sait pas ce qu’il va faire avec ça et ne veut surtout pas savoir. Son bourreau ouvre la boite et prend la bestiole.

- Je t’explique ! Je voudrais savoir si tu as l’esprit fort, ou si tu deviens rapidement fou à cause de cette petite bestiole ! Je vais l’insérer dans ton oreille d’accord ?

Quoi ?! Non !! Nooon !! Loiz se débat plus fort et fait non de la tête. Il ne veut pas ! Ce n’est pas possible ! Il deviendrait fou ! C’est sûr ! Elle va le manger ! Il se secoue le plus possible pour essayer de l’empêcher de mettre l’insecte dans son oreille mais il lui attrape la tête pour l’immobiliser. Il n’a plus de force, il n’arrive pas à se débattre. Elle va entrer ! Non ! Non ! Il veut hurler mais le scotch l’en empêche toujours puis elle entre. Le son tellement présent que c’est à en devenir fou. Ça chatouille et ça fait mal ! Il n’aime pas ça ! Enlevez là ! Il veut supplier. Il ne peut que rire. C’est le rire d’un fou. Il pleure. Il ne peut pas le supporter. Il entend les pattes, les pinces, il sent la carapace. Puis le scientifique part en l’observant avec un sourire. Il doit s’habituer ! Il doit s’habituer à l’entendre et le sentir. Il faut que ça devienne normal et plus une gêne. Loiz se concentre alors sur autre chose, n’importe quoi. La chambre, la chaise, ses pieds, son frère. Il pense à son frère. Il revoit son sourire. Il revoit leurs bêtises. Il revoit ses parents. Il sourit légèrement. Il les a perdu. Mais il lui reste son frère. Il est quelque part. Il est vivant, il le sait. Après tout c’est son jumeau. Est ce qu’il sait ce qu’il subit ? Il ne l’espère pas. Il ne veut pas l’inquiéter. Il faut qu’il le retrouve. Il sait. Il va encore subir tout ça quelques jours. Puis, avant qu’il lui réinjecte l’oricalque, il se libéra, il se vengera et partira d’ici. Loiz avait son plan.
Loiz supporta encore deux jours le centipède. Il l’entendait toujours, il le sentait toujours mais il ne montrait plus sa douleur. Il savait comment faire à présent. Quand son bourreau revint pour lui faire son injection quotidienne, il remarqua que le démon était tout à fait lucide et le regardait avec haine. Il se mit à rire. Il partit d’un immense rire. De rage, Loiz retrouva sa force, l’oricalque ne faisait enfin plus effet. Il se libéra et sauta à la gorge du scientifique qui suffoqua de surprise. Les ombres s’activèrent et se plantèrent dans le torse de l’humain.

- Je ne suis plus ton jouet à présent.

L’homme le regarde avec des grands yeux horrifiés quand le démon sortit le centipède de son oreille.

- Tu veux essayer ? Ça chatouille un peu au début mais on finit par s’y habituer.

Son bourreau hurle et Loiz glisse alors l’insecte dans son oreille. L’homme hurle encore plus, il se débat à en devenir fou. Il commence à perdre ses forces à cause du trou béant qu’il a à la poitrine. Loiz retire enfin son arme de son torse et l’humain pousse son dernier soupire.
Loiz devait ensuite s’enfuir de ce trou. Il ne savait pas trop comment s’y prendre mais il n’avait plus peur de tuer. S’il devait sacrifier des gens pour sa survit. Il le ferait. Il protégerait les gens qu’il aime de cette manière. Le démon garda ses ombres activées, par précaution. Il sortit de la pièce, faisant attention à ne pas se faire remarquer.
Lorsqu’il croisait des ennemis, il les tuait avant qu’ils ne remarquent sa présence puis les cachait dans des coins.
Il finit enfin par sortir et désactiva son arme pour ne pas se faire remarquer. Il courut pendant longtemps pour s’éloigner le plus possible du centre où il était détenu. Cependant, il n’était plus en France. Loiz regarda autour de lui pendant un moment. Il devait trouver une ville ou un village. Il devait absolument savoir où il était arrivé. Il marcha pendant plusieurs jours.
Quand il arriva dans un petit village, on lui fit savoir qu’il se trouvait en Irlande. Il n’était vraiment plus chez lui et il ne savait pas comment partir. Il allait devoir faire sa vie ici. Il demanda au vieil homme si quelqu’un pouvait l’héberger dans la ville mais ce n’était pas possible. Cependant, il y avait une maison abandonnée à l’extérieur du village. Il décida de s’y installer. Il y resta pendant deux ans, il apprit à se débrouiller pour vivre seul.
Puis il partit. Il ne pouvait pas rester au même endroit. Les hunters auraient plus de chance de le retrouver. Il devait trouver un endroit sûr pour lui et Soa. Bien sûr, il n’avait aucune idée de comment le prévenir. Il ne pouvait qu’espérer qu’il ait la même idée que lui… Il chercha pendant un an. Il se fabriqua un masque pour garder son identité cachée et donc ne pas se faire reconnaitre par les hunters et s'entraina pour devenir plus fort. Il gagna en force et en rapidité en plus de mieux maitriser ses ombres. Puis grâce à du bouche-à-oreille. Il entendit parler d’une école qui protégeait les créatures surnaturelles. C’était là qu’il devait se rendre ! C’était la seule école avec ces caractéristiques ! Soa aurait tout de suite l’idée de s’y rendre !
Il marcha donc pour trouver cette école, Sekuen Seruki. Quelques semaines plus tard, il se trouvait devant les grilles.


Qui se cache derrière l'écran ?

Prénom/pseudo : C'est coco ! Ou Alan :3
Age : Toujours 20 ans x)
Où as tu trouvé le forum ? Il y a deux ans sur forumactif
Comment le trouves-tu ? Question idiote
Ta fréquence de connexion : Comme d'hab.
Un dernier mot ? Spaghetti
Niveaux de rp : 4-5 ans
Double compte ? Ooooh oui ! Alan Romano, Eléa Drougaël et Jildaz Hunter
J'ai bien lu le règlement, je remplis le code à la suite : Validé par le taré

crédit (c) Chaussette


Dernière édition par Loiz Klaus le Jeu 11 Aoû 2016 - 11:03, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
S.Cross Sealiah
Admin GaGa
Admin GaGa
S.Cross Sealiah
Messages : 559
Age : 22
Localisation : Jamais très loin d'un chaat noir
Date de naissance : 07/08/1996
Date d'inscription : 04/03/2013

Feuille de personnage
Âge réel du personnage: l'âge de l'humanité
Armes :
Surnom: Sea pour le démon et Liah pour l'ange
Je ne serais jamais seul - Loiz Klaus Vide
MessageSujet: Re: Je ne serais jamais seul - Loiz Klaus Je ne serais jamais seul - Loiz Klaus EmptySam 22 Aoû 2015 - 0:00

Pour moi c'est bon !

Tu sais déjà quel passage me dérange donc je compte sur toi !!

________________________

Je ne serais jamais seul - Loiz Klaus Ntvx


mon vœu:
 

Ma fiche Mes liens Ma famille Mon journal

Ma couleur c'est #3366ff

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
S.Cross Sealiah
Admin GaGa
Admin GaGa
S.Cross Sealiah
Messages : 559
Age : 22
Localisation : Jamais très loin d'un chaat noir
Date de naissance : 07/08/1996
Date d'inscription : 04/03/2013

Feuille de personnage
Âge réel du personnage: l'âge de l'humanité
Armes :
Surnom: Sea pour le démon et Liah pour l'ange
Je ne serais jamais seul - Loiz Klaus Vide
MessageSujet: Re: Je ne serais jamais seul - Loiz Klaus Je ne serais jamais seul - Loiz Klaus EmptyDim 23 Aoû 2015 - 14:16

Des lignes, des lignes, des lignes ! Donnez moi des liiiiiiiiiiiignes !!!!

________________________

Je ne serais jamais seul - Loiz Klaus Ntvx


mon vœu:
 

Ma fiche Mes liens Ma famille Mon journal

Ma couleur c'est #3366ff

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
Anonymous
Je ne serais jamais seul - Loiz Klaus Vide
MessageSujet: Re: Je ne serais jamais seul - Loiz Klaus Je ne serais jamais seul - Loiz Klaus EmptyDim 23 Aoû 2015 - 16:35

Resalut à toi. J'allais te souhaiter la bienvenue ici, mais finalement, je laisse tomber! :)
Revenir en haut Aller en bas
Loiz Klaus
Mutant Spieces
Mutant Spieces
Loiz Klaus
Messages : 73
Age : 22
Localisation : Le lieu de rencontre
Date de naissance : 24/07/1996
Date d'inscription : 20/08/2015

Feuille de personnage
Âge réel du personnage: 19 ans
Armes :
Surnom: Lolo
Je ne serais jamais seul - Loiz Klaus Vide
MessageSujet: Re: Je ne serais jamais seul - Loiz Klaus Je ne serais jamais seul - Loiz Klaus EmptyDim 23 Aoû 2015 - 23:08

Terminée ! Enfin x)

________________________
Je ne serais jamais seul - Loiz Klaus Loiz_s11

Lui:
 

J'écris en : #CC3333

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
S.Cross Sealiah
Admin GaGa
Admin GaGa
S.Cross Sealiah
Messages : 559
Age : 22
Localisation : Jamais très loin d'un chaat noir
Date de naissance : 07/08/1996
Date d'inscription : 04/03/2013

Feuille de personnage
Âge réel du personnage: l'âge de l'humanité
Armes :
Surnom: Sea pour le démon et Liah pour l'ange
Je ne serais jamais seul - Loiz Klaus Vide
MessageSujet: Re: Je ne serais jamais seul - Loiz Klaus Je ne serais jamais seul - Loiz Klaus EmptyLun 24 Aoû 2015 - 0:26

Je cours te ranger vu que j'ai rien de plus à dire. Tant de lignes *ému*

Bref maintenant c'est au tour du chaton <3

Le taré~

________________________

Je ne serais jamais seul - Loiz Klaus Ntvx


mon vœu:
 

Ma fiche Mes liens Ma famille Mon journal

Ma couleur c'est #3366ff

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chaat
Adminounet
Adminounet
Chaat
Messages : 347
Age : 22
Localisation : In my dream
Date de naissance : 13/02/1997
Date d'inscription : 19/01/2013

Feuille de personnage
Âge réel du personnage: 119 canines
Armes :
Surnom: Minou
Je ne serais jamais seul - Loiz Klaus Vide
MessageSujet: Re: Je ne serais jamais seul - Loiz Klaus Je ne serais jamais seul - Loiz Klaus EmptyLun 24 Aoû 2015 - 21:24

Rien que la longueur me fait peur xD !
Encore un double compte ! Tu es bien courageuse xD !
Je lis ça au calme et je te fais un post pour te dire ce que j'en pense (x !
Pleiiins de fiches à lire xD

________________________
Je ne serais jamais seul - Loiz Klaus Signat10

«Il faut vivre son rêve et non rêver sa vie.»

«Ce n'est qu'avec le passé qu'on fait l'avenir.»

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sekuen-seruki.forumactif.com/t669-chaat-passe-la-porte-du
Chaat
Adminounet
Adminounet
Chaat
Messages : 347
Age : 22
Localisation : In my dream
Date de naissance : 13/02/1997
Date d'inscription : 19/01/2013

Feuille de personnage
Âge réel du personnage: 119 canines
Armes :
Surnom: Minou
Je ne serais jamais seul - Loiz Klaus Vide
MessageSujet: Re: Je ne serais jamais seul - Loiz Klaus Je ne serais jamais seul - Loiz Klaus EmptyLun 24 Aoû 2015 - 22:38

Bon ! Tout me semble parfait !
Pour moi, tu es validé ! (: !

Je file te mettre ton rang et ta couleur ^^ !

________________________
Je ne serais jamais seul - Loiz Klaus Signat10

«Il faut vivre son rêve et non rêver sa vie.»

«Ce n'est qu'avec le passé qu'on fait l'avenir.»

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sekuen-seruki.forumactif.com/t669-chaat-passe-la-porte-du
Contenu sponsorisé
Je ne serais jamais seul - Loiz Klaus Vide
MessageSujet: Re: Je ne serais jamais seul - Loiz Klaus Je ne serais jamais seul - Loiz Klaus Empty

Revenir en haut Aller en bas

Je ne serais jamais seul - Loiz Klaus

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sekuen-Seruki :: .: Tout commence :. :: Présentations :: Présentations Validées :: Mutant Spieces-
Tu peux modifier le cadre, le bouton du profil masqué et tout le reste juste avec les 4 codes CSS que je t'es mis.