AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Désormais, merci d'envoyer un MP (soit via Alan, soit via Chaat ou via Sealiah) pour que l'on vous ajoute dans une chambre. Vous ne pouvez pas la choisir, sauf si vous expliquez pourquoi vous voulez réellement vous retrouver dans telle chambre.
Nous recherchons activement et en priorité des Hunters. Alan
Les fiches pouvoirs viennent d'être ajoutées et elles sont obligatoires ! Vous devez créer et remplir celle de votre personnage !

Ayant beaucoup trop de personnages dans les Immortals et pas assez dans les autres catégories, les Immortals sont fermés temporairement ! Nous vous demandons donc de privilégier les Magical Creature, les Hunters, les Paranormal et les Magician ! Merci ! :D Alan

Partagez|

Le retour d'un louveteau. ~~ Asger Saitou

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Asger Saitou
Immortal
Immortal
avatar
Messages : 66
Age : 36
Localisation : Ecole Sekuen Seruki
Date de naissance : 13/09/1982
Date d'inscription : 10/05/2015

Feuille de personnage
Âge réel du personnage: 36 ans
Armes :
Surnom: Nope.
MessageSujet: Le retour d'un louveteau. ~~ Asger Saitou Mer 22 Aoû 2018 - 13:14




Asger Saitou

Bonjour, je m'appelle Asger Saitou (Sai-i-tou) ou Ashihei (Ai-chi-h-ei) dépendant du mood et je n'ai pas de surnom. J'ai actuellement 36 ans (bien que mon physique soit un peu en retard), car je suis né le 13 septembre 1982 dans une forêt dorénavant déboisée et je suis français. Si je ne suis pas en train de lire dans ma chambre, je suis élève en recherche d'un boulot qui m'accepte. Si vous voulez tout savoir, je suis un interne dans cette école. Vu que je n'ai aucun secret pour toi, tu peux aussi savoir que je suis en opposition aux relations amoureuses et je suis libre et heureux ainsi. On me dit souvent que je ressemble à Shion de No.6. Je suis dans le groupe des Immortal, graouh.

Je suis toi, mais es-tu moi ?

Caractère Asger : Réservé • Un peu introverti • de nature joviale • méfiant • insolent et sarcastique • rancunier • en refus envers les relations amoureuses et +18 • cérébral • imaginatif • cultivé principalement en gastronomie et en jeux de société • rebelle • expressif • honteux de sa cicatrice et enragé si on la touche

Ashihei : grande gueule • franc • "à l'écoute" • impulsif / sang chaud • impatient • se veut maitre de la situation •

Asger est très réservé et du genre introverti, préférant passer inaperçu et rester dans ses pensées et dans son monde intérieur. Il a une imagination exarcerbée par sa passion des livres et privilégie la parole au conflit. Il est plutôt cultivé, surtout en ce qui concerne la gastronomie et les jeux de société. Il porte très à coeur la cuisine qui lui rappelle son père et l'anglais qui lui rappelle sa mère, il aura donc tendance à être très doux quand il fait l'une de ses activités tant qu'il n'y a pas de tension autour de lui.
Il a de gros problèmes avec le relationnel en général. Malgré le fait qu'il soit plutôt jovial, il va se laisser aller que lorsqu'il est seul. Il est très méfiant envers n'importe quel être humain et être surnaturel. Il va avoir tendance à se montrer insolent et sarcastique quand il parle à quelqu'un, ayant des difficultés à communiquer autrement, bien que la plupart du temps il va directement montrer des signes de soumission. Des années de torture physique et psychologique laissent des séquelles. Malgré ses réflexes n'ayant plus lieu d'être, il aborde un caractère rebelle qui cherche à dévoiler comment sont réellement les gens, quand bien même il n'aime pas énerver les gens car souvent c'est synonyme de combat.
Niveau relation plus... avancée, depuis l'épisode ou plutôt le chapitre polymorphe, Asger refuse tout contact sexuel, son traumatisme n'ayant pas eu le temps de passer. Il aura du mal avec les relations amoureuses puisqu'il n'en a jamais eu et n'a jamais aimé d'autres personnes que ses parents. Il ne connait donc pas le sentiment d'amour non parental. Etant de nature rancunière, il peut en vouloir un long moment à toute personne lui faisant du tort, comme en voulant ou en lui faisant du mal ou en essayant de le forcer à avoir des contacts érotiques ou sexuels.
Il est très expressif, ainsi on peut facilement remarquer la honte colorer ses joues et faire briller ses yeux lorsqu'on aborde le sujet de sa cicatrice. On peut aussi y voir la rage bruler quand on touche ou du moins qu'on essaye de toucher cette dernière sans sa permission. Ashihei va généralement prendre le contrôle du corps dans ces moments-là.
En parlant de ce dernier, c'est une grande gueule qui assume, prêt à combattre si la vérité dérange l'interlocuteur. Il est impulsif mais va écouter un maximum les conseils de son humain pour ne pas se jeter sur un piège-pas-si-prévisible-que-ça pour un sang-chaud. Malgré ça, il reste aussi cultivé qu'Asger, partageant les mêmes connaissances bien qu'ils ne les exploitent pas de la même façon. Il n'est pas très patient sauf pour une chose : les jeux de société et en particulier les échecs. Lui et Asger tiennent un carnet qu'ils remplissent depuis des années pour compter leurs points. Pour l'instant, Ashihei est en avance de 49 parties gagnées.
Petite précision, sous forme de loup ils auront plus souvent tendance à être joueurs entre eux et avec les autres. Ils ne forment plus qu'un dans ces situations, partageant les mêmes envies et ressentant la même chose. En semi-loup (donc en forme de loup humanoïde), le côté violent et colérique d'Ashihei sera très visible.
Hors-sujet mais les deux prennent extrêmement soin de leur corps, quelque soit la forme.

Aime(nt) :
- le silence / les bruits naturels (la pluie, le chant des oiseaux, etc)
- lire
- prendre soin de lui/d'eux, autant physiquement que mentalement
- les animaux
- les échecs
- les fruits rouges (particulièrement sous forme de pâtisserie)
Aime(nt) pas :
- la hiérarchie des meutes de loups
- que n'importe qui touche à sa cicatrice (sauf si explicitement autorisé par lui)
- le soleil (surtout ses rayons le tapant et le rendant rouge écrevisse)
- ne pas maitriser la situation
- montrer son corps
- les polymorphes
Physique Asger ne fait pas peur de loin. Son 1,65m associé à son faible 59kg et son corps encore un peu enfantin l'empêchent d'être très crédible quand il s'agace. Sa bouille d'ange lui donne un air d'adolescent - jeune adulte inoffensif malgré le fait qu'il affiche souvent un air méfiant accompagné d'une moue plutôt neutre. Toutefois, lorsqu'on fait attention à ses yeux, on se retrouve devant un rouge un peu pâle puisque du fait de son albinisme ses iris rendent visible les nerfs en dessous. De près on peut voir le bleu de ses iris aux alentours de la pupille. De loin, sur les photos avec flash et quand le soleil le frappe, ses yeux semblent totalement rouges, presque rouge vif. Quand il s'énerve aussi d'ailleurs, ses yeux se transformant s'il ne fait pas attention à cela, pouvant faire peur à certaines personnes quand il les regarde d'un air froid ou enragé. Sa peau est très pâle et ses fins cheveux raides d'une blancheur immaculée (s'ils sont soignés) lui arrivent jusqu'à la nuque et encadrent ses yeux sur les côtés et au milieu, une mèche tombant sur l'arête de son nez. Ils sont ternes si Asger s'en occupe mal et seront un peu brillants à l'inverse.
Son corps plutôt fin cache des muscles solides lui permettant de se battre si besoin et en forme de loup-garou sa force est doublée. Dans cette forme, il fait 1,90m pour 110kg, il a le pelage tout doux comme ses cheveux humains et d'un banc bien plus éclatant que ces derniers tel de la neige fraiche. Sa cicatrice (voir plus bas ou directement dans l'histoire) empêche les poils de pousser, elle reste donc très visible dans cette forme aussi, voir même plus encore. Comme insinué plus haut, ses yeux de loup sont entièrement rouges et brillent parfois d'une lueur mauvaise ou à l'inverse d'une lueur joueuse. Son corps de garou est en V, il a l'air plus imposant et violent ainsi, ses muscles étant visibles. Cette forme fait souvent venir Ashihei puisque c'est une forme qu'ils prennent généralement sous la colère.

En humain, Asger privilégie les vêtements larges et qui recouvrent le plus possible sa peau. Il a toujours quelque chose cachant le bout de cicatrice sur son cou et sa joue : une écharpe quand il fait froid, un foulard quand il fait chaud. Il en a d'ailleurs un noir avec pour motif des crocs blancs de loup. C'est son préféré, ça l'amuse de le mettre, néanmoins il en mettra un neutre s'il est en présence d'humains. Il met des sarouels ou des bermudas s'il ne prévoit pas de voir des gens.
Il met tous les jours des gels ou des crèmes aidant à la guérison de sa cicatrice avant même de prendre son petit-déjeuner. Il garde toujours avec lui un petit tube de la même gamme sur lui par peur de ne pas guérir s'il n'en met pas dès que ça l'irrite. Etant sensible au soleil, il couvre encore plus sa peau lorsqu'il doit sortir sans oublier de mettre une crème haute protection contre le soleil.

Asger se balade toujours avec un petit sac en bandoulière d'un noir basique avec sa carte d'identité, son téléphone noir basique avec 4G, des écouteurs blancs, un minimum d'argent (environ dix euros) sauf si besoin de plus, le carnet pour les échecs, sa protection solaire, des bandages et du désinfectant, un gel anti-cicatrice de petite taille, un couteau rétractable à lame en argent venant de la petite collection qui traine dans sa valise, un sachet scellé de tue-loup, des gants en plastique, un masque chirurgical et enfin un foulard de rechange, on sait jamais.
Quelque chose te différencie ? "C'est bizarre, t'as vu cette ligne un peu boursouflée autour de mon corps ?
Et bah c'est une cicatrice, ouais, tu verras pourquoi dans l'histoire ! Tu sais où elle passe ? Tu veux savoir hein, ça te fait plaisir, connard.
Elle part de ma joue, sous l'oeil gauche, là où la corde en argent chauffé a été posée. Elle est ensuite passée autour du cou, autour du torse puis du ventre pour finir enroulée autour de ma jambe gauche, s'arrêtant au-dessus de mon pied. Imagines la douleur que ça fait... Mal ? Naan. Ca donne juste l'impression qu'on va crever d'une seconde à l'autre tant la sensation de la chair qui brule est atroce et compresse le coeur sous la peur de mourir, en plus d'être accompagnée par cette infâme odeur."
Outre sa cicatrice, il a un petit problème en tant que loup-garou n'ayant jamais vécu comme un loup-garou : il ne sait pas à quel rang social il appartient (bien qu'il s'en foute). Au cours de sa vie il a dû se comporter comme un Omega mais reste le fils d'un Alpha, bien que solitaire, et Ashihei a pris ce côté et cela s'est répercuté sur Asger. Au final, on sait que ce dernier est un Oméga, néanmoins ses réactions sont bien souvent un mélange des deux.
Mon histoire... T'as pas intérêt de la lire, c'est privé !

Dans les années 30, une jeune lycanthrope d'une cinquantaine d'années tomba amoureuse d'un alpha solitaire. Elle s'appelait Mikasa Ikeda, son pelage étaient aussi roux que ses cheveux et elle sentait que cet homme métis nommé Koïra Saitou était son âme-soeur, son partenaire. Cela prit très longtemps avant que ce dernier accepte enfin de lui ouvrir son coeur. Installés au coeur d'une forêt dans une modeste maisonnette, ils bossèrent comme gardes forestiers pour gagner de l'argent et être tranquilles. Le couple resta seul car aucun autre loup ne passa dans le coin, sûrement à cause de la présence humaine à 40 kilomètres de leur habitation, soit à moins d'une demi-heure à allure de loup-garou.

Ils eurent tout de même une meute : une famille. Leur fils naquit à cinq heure du matin le 13 septembre 1982 sans assistance médicale, en raison de leur sang corrompu par leur gènes lycanthropiques. Fous de joie d'avoir un enfant, leur bonheur fut complet. Ils l'appelèrent Asger et bien que ce prénom signifie "la lance de dieu",  eux virent dans "dieu" le synonyme de l'espoir, de la bonté et de tout ce qu'il est positif sur terre. Asger prit à leur yeux la signification de "celui qui se bat pour le bien". Né albinos, cet enfant apprit bien vite à faire attention aux dégâts du soleil sur ses cheveux et à en prendre soin, de même pour ses yeux et sa peau, en même temps d'apprendre à coexister avec son loup intérieur. D'ailleurs, ce dernier s'auto-nomma Ashihei après avoir vu la signification du prénom, "l'homme solitaire" et bien qu'il fut vite meilleur ami avec son humain. Il trouvait ce prénom classe. A partir de six ans, Asger fit l'école à la maison pour des raisons évidentes.
Il apprit le fonctionnement général des meutes de loups-garous mais n'ayant pas d'exemple à portée de yeux il s'indigna de cette hiérarchie injuste pour les omégas. Il apprit ensuite à se comporter comme un humain. Ses parents lui ont montré comment se contrôler en renforçant les liens avec son loup et à favoriser la réflexion à la violence. C'est assez tôt qu'ils commencèrent les échecs, jeu très apprécié des deux. Mikasa et Koïra développèrent aussi l'intérêt d'Asger envers la connaissance en général par les livres et leurs récits : le savoir est une arme fatale. A partir du moment où Asger sut contrôler ses émotions il put sortir de la maison pour aller dans la ville humaine. Il passa des journées entières dans la bibliothèque, se passionnant bien vite par les livres en général mais surtout ceux parlant de sa race et de celle de bien d'autres personnes. Encouragé par ses parents, il apprit par coeur les points forts et points faibles de toutes les races pour s'en défendre si besoin. Il garda tout ce qu'il avait pu trouver dans un sac qu'il transportait partout : un petit sachet soigneusement fermé contenant de la tue-loup qu'il manipule toujours avec un masque chirurgical et une petite dague dont la lame est en argent (et le manche en bois entouré de tissu). C'est tout ? Et bien oui, il est encore jeune et niveau fortune ils n'ont pas grand choses, ayant choisi un mode de vie très simple. De plus, l'argent semble être efficace contre beaucoup d'êtres surnaturels ! Même si l'orichalque semble la meilleure arme possible.. Et la plus impossible à posséder. Enfin, sa dague lui suffit amplement !
Malheureusement pour Asger, tous les espoirs qu'il portait sur ses "deux armes fatales" furent détruits en juillet 2005, à 21 ans.

-- Flash-back --

Face à Mikasa, assis en tailleur, Asger regarde les livres qui trainent dans l'herbe. Il finit par appuyer son dos contre l'arbre devant lequel il est posé. Ils sont à une demi-heure à pieds de chez eux.
" Tu vois, c'est facile ! He wants to, he wanted to, he is wanting, he has wanted, he will-
- Want.
- C'est bien mon coeur !
- Maman, ça fait des heures qu'on révise l'anglais ! J'ai compris comment ça fonctionne !
- Alors pourquoi fais-tu toujours la même erreur ? Tu oublies à chaque fois qu'il y a un "s" après la plupart des verbes du présent à la troisième personne, et tu oublies même que c'est "has" et non "have" !
- Ouais t'es nul mec, ajoute Ashihei dans la tête d'Asger.
- C'est pas vr... "
Alors que le jeune adulte cherche une excuse, gêné de ses répétitives erreurs, un cri à leur glacer le sang vient résonner dans leurs oreilles. Tous deux bondissent et accourent, la durée du trajet considérablement réduite sous forme de loup et avec l'adrénaline... mais il est déjà trop tard. Asger se fige en voyant une personne ressemblant trait pour trait à sa mère retirant le poignard du torse de son père pour entailler la gorge de sa vraie mère qui l'avait directement attaqué en voyant son partenaire à terre. Agonisante, elle crache du sang, écroulée contre son partenaire. Elle pousse un hurlement déchirant et se transforme en semi-loup. Elle ordonne à son fils de fuir et affronte seule l'intru et son arme dotée d'une lame en argent.
Asger détale, son coeur chamboulé lui donnant la désagréable sensation de pulsation sur sa peau. Il s'en fiche, courant pour sa vie, mais de façon malheureusement prévisible il se fait projeter contre un arbre. Sa tête rencontrant violemment l'écorce de ce dernier, il s'évanouit.

Le réveil fut difficile. Ce qui étonna le plus Asger, c'est qu'il se réveille. Pourquoi l'avoir gardé en vie ? Il reçut la réponse de la part de son tortionnaire quelques semaines plus tard, après d'innombrables séances de torture qui le mettaient à sang.
" Tues-moi qu'on en finisse ! " hurla-t-il, du sang se mêlant à la bave qui coulait le long de son menton. Des bleus étaient visibles sur l'ensemble de son corps accompagnés de blessures au couteau plus ou moins profondes. " Pourquoi ne me laisses-tu pas tranquille ?!
- Tu es le fils de deux êtres que je haïssais et haïs toujours... Quelle vengeance pourrait être plus exquise que de faire de leur enfant ma chose ? "
Ces mots restèrent gravés dans la mémoire du jeune loup et prirent tout leurs sens quand les tortures physiques se transformèrent au fil du temps en tortures sexuelles. Jamais il ne s'est senti aussi souillé qu'à ces moments-là.
Les années passèrent. Asger a pris l'habitude de parler à son loup depuis un moment déjà, le seul moyen qu'il a trouvé pour garder les pieds sur terre. Ils parlaient souvent de rébellion, de liberté, de LEUR liberté. Commençant à supporter les tortures qu'il subit, Asger tenta de plus en plus d'échapper à la surveillance du polymorphe pour pouvoir sortir de la cave dans laquelle il était séquestré. Alors qu'il tentait une énième fois de s'enfuir, son bourreau décida que c'en était assez. Asger se retrouva fermement immobilisé, les poignets tirés vers le plafond de façon à presque lui déboiter les épaules et les pieds solidement ancrés au sol par les chevilles. La peur lui tiraillait le ventre, il a déjà été dans cette position mais les liens sont vraiment plus solides que normalement et l'athmosphère était différente, ne présageant rien de bon.
Ce pressentiment fut validé lorsqu'il vit la longue corde en argent que le polymorphe amena sur une table quelque peu spéciale. Il sortit un chalumeau et se mit à chauffer le métal sous le regard terrorisé du jeune loup de dorénavant 27 ans. Avec un équipement adapté, il approcha le bout de la corde du visage de sa victime et malgré ses supplices vint la coller à sa joue gauche. Il la fit passer autour de son cou puis de son torse, de son ventre et finit par l'entourer autour de sa jambe. Il laissa ensuite Asger seul dans la cave à hurler comme un fou tandis que les bouts de la corde sont fermement maintenus à leur emplacement par des installations résistantes à la chaleur du métal.
Une heure après, le polymorphe retira la corde refroidie et admira son oeuvre sur le corps inconscient de l'homme : de la chair boursouflée et cramée là où était son objet de torture. Cette longue blessure prit deux ans pour devenir une simple marque, mais sa peau resta très sensible et fragile tout le long de la bande rouge. A partir de cette ultime torture Asger n'osa plus désobéir et se rebeller contre le polymorphe. Il l'appela Maitre comme ce dernier le désirait depuis le début et accepta même de se laisser faire pendant ses périodes de chaleur. Grâce à sa toute nouvelle obéissance il put quitter la cave pour vivre à la surface. Il resta à l'intérieur, profondément humilié par sa marque. Progressivement il vint lui demander de l'affection, ayant l'impression de n'être plus rien depuis ça.

Il lui fallut attendre ses 31 ans pour que son loup réussisse enfin à passer la brûme de désespoir, de découragement et d'angoisse qui le gardait prisonnier. Alors qu'Asger était à califourchon sur son "Maitre", en plein acte, Ashihei sortit et le déchiqueta de ses griffes et de ses crocs. La chambre se transforma vite en mare de sang. Tremblant par la rage accumulée depuis une vingtaine d'années, il transforma le corps de leur bourreau en bouillie. Il fallut des jours d'errance dans la forêt pour qu'il arrive à se calmer après un passage dans une rivière histoire de retirer le sang qui couvrait une grande partie de son pelage. Ashihei et Asger se promirent de veiller l'un sur l'autre et de ne plus jamais laisser quelqu'un blesser leurs proches et surtout ne laisser personne les dominer. Ils profitèrent de la mort de leur bourreau pour se fournir en armes en argent et en monnaie au passage et nettoyèrent la scène de crime, ayant déjà lu des livres rapportant des affaires policières.

Plus que tous les deux, ils reprirent leur vieilles habitudes : la lecture, les échecs... Asger apprit l'anglais avec un enthousiasme qui ne trompa pas Ashihei : il le faisait pour sa mère. Ils tentèrent d'entrer dans le monde du travail mais leur corps étant encore trop jeune d'apparence ils ne pouvaient pas mettre plus de 18 ans au niveau de leur carte d'identité, ce qui ne sembla pas intéresser grand monde en plus de la cicatrice qu'il arrivait mal à couvrir entièrement et de l'aspect étrange de ses yeux. De plus, avec tous les problèmes qu'ils ont eu, ils n'ont pas eu le temps d'aller à l'école. Dorénavant libres, ils tentèrent les études mais malgré leurs efforts vestimentaires et psychologiques ils ne tinrent pas longtemps. Les dires des professeurs les ennuyèrent, certes, mais ce fut surtout le comportement des élèves qui les insupportèrent. Déjà qu'ils désapprouvaient l'idée de la hiérarchie de meute des loups-garous, alors voir cette hiérarchie sur un système humaine fut le pourquoi ils arrêtèrent, en plus de l'intérêt que portait les autres sur ses yeux et sur la marque qu'ils avaient du mal à cacher. Alors qu'Ashihei avait envie de frapper les élèves, Asger devait le raisonner malgré l'envie similaire qui brulait au fond de lui.

Les années s'écoulèrent lentement. Asger faisait des petits boulots (généralement avec des lunettes de soleil) pour gagner un minimum d'argent histoire de survivre, papotant et s'entrainant à cuisiner avec son loup lorsqu'il s'ennuyait, souvent donc. La vie n'était plus pareille pour lui depuis que ses parents sont morts. Elle avait moins de saveur. Alors qu'il était las de vivre ainsi, il eut vent par du bouche-à-oreille de l'existence hypothétique d'une école pour êtres surnaturels en Irlande. L'unique espoir qui lui restait pour remplir son CV et surtout s'écarter des humains. Une idée flottait notamment dans son esprit lorsqu'il partit de France direction Irlande : trouver un moyen de faire disparaitre la marque, ou au moins la minimiser un maximum. Il prit un an à trouver la position de l'école et s'y inscrit directement, l'espoir débordant de nouveau dans son corps.

Il ne peut pas tromper Ashihei. Il le sait : son humain cherche une raison de vivre, chose à laquelle il n'avait jamais pensé avant ses 21 ans.
Qui se cache derrière l'écran ?

Prénom/pseudo : Ellilianna. (ou Alicia Bloem, de mon ancien pseudo)
Âge : bientot 18.
Où as-tu trouvé le forum ? Reboot d'Asger, donc... En revenant ? *meurs* -désolée d'avoir délaissé le fow ;w;-
Comment le trouves-tu ? Noice c: J'AIDERAIS A SA RESURRECTION.
Ta fréquence de connexion : Dépend des cours et des imprévus, minimum une fois par semaine.
Un dernier mot ? Mangez-moi, j'ai MURI. (Asger était un gros con avant, je plor en voyant ce que je lui ai fait faire, mon bout d'chou, il était pas comme il devait être... ;w;)
Copyright des dessins : au-dessus du nom et prénom, le caractère/le physique et l'histoire.
Niveau de rp : ... Chais plus. une dizaine d'années, un peu moins ?
Double compte ? Alice E. Bellerose
J'ai bien lu le règlement, je remplis le code à la suite : Validé par le bleu~

crédit (c) Chaussette

________________________

Merci à Sea pour l'avatar et la signature <3
Narration/Pensées d'Asger #000000 - Paroles d'Asger #000000 - Pensées/Narration d'Ashihei - Paroles d'Ashihei #cc3300 - Paroles en français (compatible avec les deux)

La cicatrice:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
S.Cross Sealiah
Admin GaGa
Admin GaGa
avatar
Messages : 559
Age : 22
Localisation : Jamais très loin d'un chaat noir
Date de naissance : 07/08/1996
Date d'inscription : 04/03/2013

Feuille de personnage
Âge réel du personnage: l'âge de l'humanité
Armes :
Surnom: Sea pour le démon et Liah pour l'ange
MessageSujet: Re: Le retour d'un louveteau. ~~ Asger Saitou Mer 29 Aoû 2018 - 17:39

J'ai tout lu ! Oui j e l'ai fais ! Et j'ai aimé ce que j'ai lu !!!

De mon côté c'est tout bon, j'aime ce que tu as fais avec Asger, et on connais mieux Ashirei maintenant aussi.

Bon retour à toi aussi z8

________________________




mon vœu:
 

Ma fiche Mes liens Ma famille Mon journal

Ma couleur c'est #3366ff

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yû Devil
Admin Correcteur
Admin Correcteur
avatar
Messages : 395
Age : 20
Localisation : Au fin fond d'un lit avec une bouillote blonde, ne me cherchez pas !
Date de naissance : 27/09/1997
Date d'inscription : 28/10/2013

Feuille de personnage
Âge réel du personnage: 144 ans (mais d'apparence 19)
Armes :
Surnom: J'en ai plusieurs comme Yuyu ou le connard en bleu x) laissez parler votre imagination
MessageSujet: Re: Le retour d'un louveteau. ~~ Asger Saitou Mer 29 Aoû 2018 - 23:11

Et hop ! Deuxième validation !

Tout bon pour moi aussi, on voit l'amélioration depuis Asger 1.0

Bon retour parmi nous !

P.S: ma vague a fait un truc tout moche, je suis tristesse ;n;

________________________


Merci à Sea pour le kit et la ptit'image, mici bocou ♥️
Mon petit Ren ♥:
 

Ma couleur c'est #6699ff
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Asger Saitou
Immortal
Immortal
avatar
Messages : 66
Age : 36
Localisation : Ecole Sekuen Seruki
Date de naissance : 13/09/1982
Date d'inscription : 10/05/2015

Feuille de personnage
Âge réel du personnage: 36 ans
Armes :
Surnom: Nope.
MessageSujet: Re: Le retour d'un louveteau. ~~ Asger Saitou Mer 29 Aoû 2018 - 23:11

Merciiii! J'ai progressé en qualité 8D *me pavane tel un.. dindon*

Je vais enfin pouvoir rp sur le forum avec le Asger 2.0 **
(Avec Naoh on a pas pu attendre et on a rp en mp... Je préviens, va y avoir une invasion de posts... *fière*)

Envoyé depuis l'appli Topic'it

________________________

Merci à Sea pour l'avatar et la signature <3
Narration/Pensées d'Asger #000000 - Paroles d'Asger #000000 - Pensées/Narration d'Ashihei - Paroles d'Ashihei #cc3300 - Paroles en français (compatible avec les deux)

La cicatrice:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Le retour d'un louveteau. ~~ Asger Saitou

Revenir en haut Aller en bas

Le retour d'un louveteau. ~~ Asger Saitou

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sekuen-Seruki :: .: Tout commence :. :: Présentations-
Tu peux modifier le cadre, le bouton du profil masqué et tout le reste juste avec les 4 codes CSS que je t'es mis.